Recette des « daïfuku mochi » au beurre de cacahuètes (pour 12 pièces environ):

  • 200g de farine de riz gluant
  • 160g de sucre glace tamisé
  • 350g d’eau
  • un pot de beurre de cacahuètes
  • fécule de pomme de terre
  • Poudre de cacahuètes (cacahuètes mixées pauvre en sel si possible)

 

Commencer par préparer des boulettes de beurre de cacahuètes. Pour cela, placer le pot  au frais puis prélever des boules à l’aide d’une cuillère à melon (celle qui sert à faire les petites boules!). 

On peut en préparer une bonne 12aine.

Placer les boulettes sur une plaque recouverte de film étirable ou bien de papier sulfurisé. Placer le tout au congélateur pendant au moins deux heures pour obtenir des boules dures. Si elles n’ont pas une belle forme, on pourra les reformer une fois refroidies. 

Quand les boulettes sont bien froides, préparer la pâte à mochi:

Mettre la farine de riz gluant, le sucre, l’eau dans une casserole.

Bien mélanger. Les grumeaux disparaissent tout seul grâce à la farine de riz gluant ! La pâte est très fluide: c’est normal !

Faire chauffer le mélange : la pâte gonfle et épaissit, continuer jusqu’au séchage de la pâte. Cela ressemble un peu à du chewing gum. 

Placer de la fécule de pomme de terre tamisée sur un plat ou bien le plan de travail. Verser la pâte sur ce lit de fécule. 

Saupoudrer de fécule à nouveau. Cela protège de la chaleur car il va falloir manipuler la pâte tant qu’elle est chaude !

Prendre un morceau de pâte dans une main et presser la pâte dans la paume en la faisant sortir entre le pouce et l’index de façon à obtenir une petite boule de la taille d’une petite balle de ping-pong. C’est très chaud mais la pâte doit être façonnée rapidement! 

Avec l’autre main, arracher cette boule . Mettre à ce moment là la boulette de beurre de cacahuètes congelée (qui est donc manipulable) au centre de la boule de pâte à mochi à l’endroit de sa déchirure. 

Refermer ensuite la boule de mochi en enfonçant la boulette de beurre de cacahuètes et en rejoignant la pâte sur cette boulette. 

Bien fermer puis rouler la boule entre les mains (en ajoutant un peu de poudre de cacahuètes) pour bien l’arrondir. 

Faire de même pour toutes les boulettes de mochi. Les placer sur un film étirable et les laisser refroidir. 

Conservés dans un film étirable, ces « mochi » peuvent se conserver 4-5 jours! 

 

Ça parait compliqué comme cela, mais en fait c’est très simple…. Et succulent!

IMG_20160522_085634

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s