La théorie des cuillères ou comment expliquer à un non-malade sa situation

Souvent j’entends dire de moi « elle s’invente des maladies… » ou « tu veux déjà rentrer? », « mais tu n’as pas fait ci ou ça…? Qu’est-ce que tu as fait? » ou encore je dois faire face à des interrogations du regard lorsque je m’assoie dans un magasin et que je n’en peux plus…

C’est très difficile d’expliquer son état (quand on nous le demande) ou de faire comprendre à nos proches que malgré notre bonne volonté, malgré notre apparente énergie et bien non, nous ne POUVONS pas faire des choses les plus anodines certains jours…

Voici une petite vidéo qui exprime bien la situation de personnes qui ont des maladies non visibles:

https://youtu.be/EroPI4QMt-w

Capture

Personnellement maintenant, les très très bons jours où j’ai bien dormi, pas de douleur au réveil, un beau temps pas trop chaud j’atteins  un maximum de 20 cuillères; mais il y a encore des à 4 petites cuillères… Et vous?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s