Les Edamame

Vous connaissez certainement le lait et la crème de soja, mais avez-vous entendu parler des fèves de soja, plus communément appelées edamame ? Consommées depuis des millénaires en Asie et en particulier au Japon, il s’agit en réalité de fèves de soja récoltées en branches avec leurs gousses avant complète maturité.

Vous les mangez à l’apéro ou comme entrée au restaurant japonais. Mais savez-vous ce que sont les edamame et comment les préparer à la maison ?

Savez-vous que ce snack asiatique très populaire n’est pas seulement un superfood exotique, mais aussi un aliment aux propriétés très riches et peu calorique, ainsi qu’un ingrédient facile qui peut s’utiliser dans de nombreux plats très différents.

Mais procédons par ordre !

C’est quoi les Edamame ?

Les edamame sont simplement des fèves de soja dans leur gousse qui ne sont pas arrivées à maturation. Elles sont donc comestibles et aussi très tendres. Mais pourquoi dit-on que ce sont des superfoods ? Parce qu’elles représentent une source de protéines végétales complète et en contiennent encore plus que les graines de sec. En plus, les edamame sont riches en fibres, pauvres en calories et riche en vitamines, en phosphore et en potassium. Elles sont aussi recommandées pour lutter contre le cholestérol.

Excellente alternative à la viande pour les végétariens, l’edamame est une légumineuse qui se consomme à toutes les sauces. Vous pouvez les grignoter à l’apéritif ou les intégrer à vos soupes, mijotés et poêlées de légumes.

En bref, elles ont des propriétés proches de celles du quinoa, font du bien et sont savoureuses.Capture

Comment cuisiner les Edamame ? La méthode la plus simple:

Au restaurant, les edamame sont servies dans un bol, bouillies ou cuites à la vapeur. Dans les plats orientaux, on peut aussi les trouver servies fraîches : essayer de les faire bouillir dans l’eau et salez selon votre goût. C’est encore mieux évidemment de les faire cuire à la vapeur. Vous pouvez les trouver au rayon surgelé de nombreux supermarchés. Dans ce cas, les edamame sont précuites ; il convient alors de les passer un peu au micro-ondes ou si vous n’êtes pas équipé, plongées dans un récipient avec de l’eau chaude pendant quelques minutes. Elles deviendront immédiatement tendres et à point pour être écossées. Si vous souhaitez offrir un apéritif plus savoureux et épicé, imprégnez-les d’un peu de sauce de soja ou saupoudrez-les avec un peu de paprika.

En salade, en apéro (gousse complète saupoudrée de sel dont on fait sauter la graine en bouche), rôties, à toutes les sauces, c’est à vous de faire preuve d’imagination!

IMG_20190619_200130

Tarte pommes-framboises avec un p’tit plus

Voici THE recette de tarte aux pommes à faire baver vos invités ^^ Super graphique, super belle et super bonne! Elle est adaptée d’une vidéo de la page facebook  Chefclub

 

Ingrédients (pour 8 personnes):

  • 2 œufs
  • 80g de sucre
  • 100g de margarine « pommade » ou « molle »
  • 100g de poudre d’amande
  • 350g de gelée de framboise (parce j’aime pas les p’tits grains)
  • 3 pommes Granysmith (les vertes)
  • 1 fond de tarte pâte feuilletée

 

Préparation: 

Foncer la pâte dans un moule. Réserver.

Préchauffer le fout à 180°C.

Avec un batteur, mélanger le sucre, la margarine, la poudre d’amande de façon homogène. Puis ajouter les œufs un par un.

Étaler la crème dans le fond de la pâte piquée. Réserver.

Écraser la gelée de framboise à la fourchette avec un tout petit peu d’eau puis étaler sur la crème amande délicatement.

Tailler les pommes préalablement passées dans de l’eau chaude vinaigrée (les pommes sont en général recouvertes de cire pour mieux briller…) en lamelles pas trop fines, les répartir sur la tarte par éventail de 5 lamelles.

Enfourner 20-25 mn à 180°C

IMG_20190508_160547

 

Mémo… technique ^^

La plus part du temps classiquement dans les céréales dites « glutineuses » . Pour se le rappeler facilement il faut penser au SABOT :
SEIGLE
AVOINE
BLÉ
ORGE
TRITICALE
Mais aussi ÉPEAUTRE, PETIT ÉPEAUTRE et KAMUT.
Mais ça ne suffit pas, nous sommes aussi intolérants aux dérivés du blé donc à ces produits lorsque l’origine n’est pas mentionnée:
  • SIROP DE GLUCOSE ou GLUCOSE-FRUCTOSE
  • DEXTROSE/dextrines
  • AMIDON
  • MALTOSE
  • MALTODEXTRINE
  • LEVURE et EXTRAIT DE LEVURE
📷
Lisez bien les étiquettes des produits (y compris de vos médicaments), certains industriels remplacent ces produits par des dérivés de maïs (par exemple amidon de maïs) et là c’est tout bonheur pour nous ^^.
Le lactose est le sucre du lait des animaux. Bien souvent dans les produits dits « sans lactose » les industriels ajoutent un additif qui fait tolérer leurs produits : la lactase, cette enzyme qui nous fait défaut pour digérer ce sucre. Donc ce n’est pas naturel… Il ne faut donc abuser pas abuser de ces produits (quelques écarts sont permis si tolérés).
Le lactose dans les étiquettes peut se trouver caché sous les dénominations suivantes :
  • BABEURRE
  • BEURRE
  • CREME (tout type : à café, aigre, douce, en poudre, etc… sauf végétale)
  • LAIT (tout type sauf végétal) et POUDRE DE LAIT
  • PETIT LAIT
  • PROTÉINES DE LAIT
  • LACTOSÉRUM
  • LACTOSE
  • FROMAGE (caillebotte, képhir sauf de fruit ou d’eau, etc…
  • YAOURT
  • E902 (LACTITOL)
  • PRÉPARATION LACTÉE
  • SUCRE DE LAIT
  • MATIERE GRASSE DU LAIT
  • PRODUIT LAITIER
  • PRÉPARATION CHOCOLATÉE
  • 📷
Lisez bien les étiquettes des produits (y compris de vos médicaments)
📷Les FODMAPs … de si petites molécules mais qui provoquent de si grands désordres et par la même occasion tant de douleurs!!! En bon français du commun non scientifique, ce sont des sucres et des semblant de sucres qui fermentent facilement (comme on fabrique de la bière ^^) dans notre intestin grâce à toutes nos petites bactéries qui y habitent.
Le principe n’est pas de les éliminer totalement tout le temps mais d’identifier ceux aux nous sommes sensibles et à quelle quantité. Donc après une élimination totale, on les réintroduit un par un progressivement.
Les plus courants :
  • AIL (sauf infusés dans l’huile), OIGNON (sauf le vert), ÉCHALOTE (sauf infusés dans l’huile)
  • POIREAU (sauf le vert)
  • AVOCAT
  • CHOUX (tous sauf choux chinois et choux kale)
  • CHAMPIGNONS (sauf en boite ou variétés SHIITAKE et OYSTER)
  • LENTILLES (sauf lentilles corail)
  • POMMES, POIRES, CERISES, ABRICOTS, PÊCHES, BRUGNON, MANGUE, MÛRES, LYCHEE, DATES, PASTEQUE et MELON D’EAU
  • HARICOTS BLANCS et ROUGES, FLAGEOLETS VERTS, …
  • PETITS POIS
  • Produits contenants des ÉDULCORANTS (bonbons, sodas light etc …)
  • ARTICHAUD
  • TOPINANBOURS
  • ASPERGES (seules les têtes sont tolérées)
  • BETTERAVES (sauf bien cuites dans l’eau)

Poulet citronnelle-coco

Ça faisait longtemps une petite recette pour le dimanche (ou la semaine) ^^

C’est le moment des premières tomates françaises, du thym en fleur et des herbes fraîches!

 

Ingrédients:

  • 6 cuisses/blancs de poulet
  • 200 ml de lait de coco
  • 2 carottes
  • 1 poivron rouge
  • 2 tomates
  • 2 bâtons de citronnelle
  • 4-5 oignons verts

Pour la marinade :

  • 3 citrons verts 
  • 2 cuillère à café de graines de coriandre ,
  • 1 cuillère à café de poivre
  • 1 cuillère à café de piment doux en poudre (ou paprika)
  • 1 bouquet de thym (frais et fleurs si on peut) (ou 1 cuillère à café de thym séché)
  • 2 feuilles de laurier (ou de bois d’Inde),
  • 1/2 verre huile infusée à l’ail (j’en ai préparé à l’ail fumé)

 

 

Préparation: 

Préparer les morceaux marinés la veille

Ôter la peau du poulet, entailler les cuisses et faire mariner  avec le jus des citrons, et les ingrédients de la marinade.

Le jour J

  1. Émincer les 4-5 verts d’oignons , les faire revenir dans une grande cocotte. Réserver.
  2. Faire dorer le poulet dans la cocotte (ou au barbecue), il faut bien le colorer – voire laisser cramer un peu, ça donne du goût.
  3. Détailler les carottes en petits morceaux, ainsi que le poivron et les tomates.
  4. Écraser les bâtons de citronnelle avec le manche d’un couteau pour les fendre, les couper en 2 ou 3 tronçons selon la taille.
  5. Ajouter le tout au poulet, ainsi que les oignons verts. Bien saler.
  6. Verser le lait de coco : le poulet de doit pas être complètement recouvert, mais bien baigner.
  7. Couvrir à moitié, laisser mijoter 45 minutes à feu doux (selon les goûts : j’aime bien que la viande se détache et tombe des os, alors ça cuit parfois un peu plus longtemps).
  8. Avant de servir, ajouter le jus d’un demi citron vert et, si on veut, des feuilles de coriandre fraîche.
  9. Servir avec du riz ou des pommes de terre vapeur (celles de Noirmoutier ou du Mont St Michel sont excellentes!).

 

Capture.PNG

 

Pavlova cœur coulant caramel & clémentine

Et en bouquet final recette n°5 Noël 2018: le dessert ^^

 

Ingrédients pour 6 personnes:

  • 5 blancs d’œufs
  • 350g sucre
  • 2 cs fécule (pommes de terre, maïs…)
  • 1 cs vinaigre
  • chantilly (400g de crème de coco réfrigérée + 1 sachet de Chantibio (facultatif) + 2 cs sucre)
  • caramel (70g sucre  + 15 cl clémentines pressées)

 

Préparation:

Préchauffer le four 130°C

Mélanger d’abord 1cs de sucre à la maïzena.

Montez les blancs en neige avec une pincée de sel en ajoutant progressivement le reste du sucre, puis le mélange de maïzena, enfin le vinaigre. Continuer à fouettez 4 mn.

Former 12 cercles d’une dizaine de cm de meringue sur une plaque de papier sulfurisé:  6 chapeaux puis 6 puits pour y mettre le caramel et la chantilly. Enfourner et laisser cuire 1h. Éteindre le four et laisser refroidir le four ouvert pendant 40mn.

Réaliser un caramel à sec avec le sucre, en remuant seulement la poêle jusqu’à l’obtention d’une belle couleur doré. Verser le jus de clémentine déjà chaud sur le caramel en mélangeant vigoureusement. Verser dans un bac à glaçon et mettre au congélateur jusqu’à durcissement complet.

Monter une chantilly avec la crème de coco bien froide, le Chantibio (ça peu aussi marcher sans…) et le sucre. Réserver au frais.

Assembler les pavlovas en les remplissant de chantilly puis placer un cube de caramel. Refermer les pavlovas et décorer au choix (moi j’utilise des clémentines confites).

Placer au réfrigérateur le temps que le caramel décongèle).

SERVER!

 

BONNES FÊTES !!!!!!

IMG_20181225_213809

 

Spätzle

Recette de Noël n°4: l’accompagnement

Les spätzles sont de célèbres pâtes alsaciennes délicieuses à poêler et à accommoder ou non de diverses sauces.

Ingrédients:

  • 450g farine mix
  • 6 oeufs
  • 100g de crème épaisse de soja
  • sel, poivre

 

Préparation:

Dans un saladier, mélanger la farine avec les œufs, le sel et et la crème, de manière à obtenir une pâte épaisse mais légèrement « coulante« . Vous pouvez rajouter de l’eau pour modifier la texture en toutes petites quantités.

Étaler un peu de pâte sur une planchette (bien fariner dessus/dessous), détacher des petites lamelles de pâte à l’aide d’une spatule ou d’un couteau en les faisant rouler de manière irrégulière et les faire tomber dans l’eau bouillante.

Les laisser s’égoutter.

Faire revenir les spätzles  dans une poêle, ils seront bien meilleurs ainsi, légèrement craquants et dorés. Ne surcharchez pas votre poêle.

 

Mon astuce: je remplace 50g de farine mix par 50g de farine de riz gluant en bouillie très épaisse faite avec de l’eau bouillante (attention très peu d’eau suffit, mélanger vigoureusement au fur et à mesure de l’ajout)

 

Capture

Saumon sauce vanillée et ses garnitures glacées

Recette n°3 Noël 2018: le plat ^^

Ingrédients pour 6 personnes:

  • 6 pavés de saumon
  • 150g de crevettes cuites
  • 1 jus de citron
  • 400g de crème épaisse  (de soja ou de coco mais que le solide)
  • 2 patates douces moyennes
  • 2 carottes
  • 1 poireau (surtout le vert)
  • 1 mangue (attention FODMAPs)
  • 1 ananas
  • 2 pincées de paprika
  • vanille en poudre huile olive
  • 1cc sucre
  • 60g de margarine
  • sel poivre

 

Préparation:

Préchauffer le four à 180°C.

Dans une poêle, saisir à feu vif les crevettes dans un peu d’huile d’olive.

Dans une casserole, verser la crème, la vanille, le paprika, saler,  poivrer et porter à ébullition. Réserver.

Placer les pavés de saumon dans un plat, les citronner. Verser les crevettes égouttées et l’appareil de crème.

Couvrir le plat et l’enfourner à 180°C  pendant 30 mn.

Peler et tailler les fruits et légumes en lamelles. Les poêler à feu moyen dans de l’eau à 1/3 de la hauteur. Ajouter la margarine et le sucre. Couvrir.

Faire chauffer jusqu’à ébullition puis baisser le feu et maintenir à couvert pendant 5 mn. Terminer la cuisson à découvert jusqu’à ce que toute l’eau soit évaporée en mouilant régulièrement les fruits et légumes.

5mn avant la fin de cuisson des saumons, répartir la garnir dans le plat à servir puis remettre au four.

 

ATTENTION ne pas trop attendre au four car le saumon sera trop cuit et sec… Enjoy! ^^

 

IMG_20181213_184200