Moelleux à la vanille et aux pommes (si on veut…)

Voici un gâteau tout moelleux que l’on peut savourer au petit déjeuner ou en goûter, et ravira j’en suis sûre petit et grands.
Ingrédients
  • 160 g farine mix
  • 3 oeuf
  • 100 g sucre 
  • 120 g huile de coco
  • 10 g de bicarbonnate
  • 1 cc de jus de citron
  • 20 cl lait végétal
  • 3 cs arôme vanille

 

Préparation

Préchauffer votre four à 180°C

Dans un saladier, mélanger les poudres et la vanille.

Ajouter dans un puit les jaunes d’œufs et le lait

Mélanger.

Ajouter l’huile de coco préalablement légèrement fondue.

Ajouter le citron.

Mélanger.

Monter les blancs en neige bien fermes et les ajouter à la préparation.

J’y ai ajouté 2 pommes en morceaux (une envie de pommes… ^^)

Verser le tout dans un moule à cake (je n’ai pas retrouvé le mien…), parsemer de sucre grain (pour la déco ^^) et faire cuire 30 à 45 minutes à 180°C suivant votre four.

17571901_1223568897755608_665077424_o

Laits végétaux

Voici une solution afin de réduire le coût de ces laits hors de prix… Cette recette est valable pour les amandes, les noisettes,  la coco ou tout autre « noix » que vous souhaitez mais aussi avec le sorgho, le souchet, le soja, le riz….

 

Ingrédients:

  • 250g de « noix »
  • 2l d’eau riche en calcium style Evian (regarder la minéralité sur l’étiquette)
  • 2 cs de sucrant si vous souhaitez (au choix; miel, sirop d’érable, agave, ….)
  • vanille ou cannelle selon les goûts

 

Préparation:

Tremper vous « noix » au moins 12 heures avant, jeter l’eau de trempage pour la réalisation.

Dans votre  blender  mettre les noix trempées, avec l’eau, le sucre (facultatif pour l’utilisation en recettes salées) et l’arôme (facultatif aussi).

Mixer le plus possible.

Faire porter à ébullition et laisser infuser 1/4 d’heure hors du feu.

Filtrer sur une étamine.

 

Protocole en vidéo ici

Ces laits se conservent une petite semaine au réfrigérateur. Vous pouvez ensuite utiliser l’okara (résidus solides) dans vos recettes préférées.

 

Capture

Cookies cranberry-noisettes

Ce soir comme une envie de …. COOKIES!!!! Alors hop! hop! hop! Dans la cuisine et 30 mn plus tard: TADaaaAM!!!!

Ingrédients pour 20 pièces:

  • 100g de cranberry
  • 100g de poudre de noisettes (grillées c’est encore meilleur ^^)
  • 1 c à c de levure
  • 1/2 c à c de sel
  • 150g de farine mix
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 2 œuf
  • 80g de sucre
  • 80g de beurre ghee (beurre clarifié: c’est sans lactose)

 

Préparation:

Préchauffer votre four à 180°C.

Mélanger tous les ingrédients secs de manière homogène.

Ajouter le beurre fondu, les baies et les œufs.

Sur une plaque chemisée, faire de petits tas assez épais sans les lisser (pour leur laisser du croustillant).

Enfourner 15mn à 180°C.

DégusteZ!!!!! Miam! Miam! Miam! … C’est bon mais c’est chaud!…

 

IMG_20170316_192651

 

Éviter les traces de gluten & les contaminations croisées


   Voici un article magnifique sur un sujet auquel on ne pense pas toujours: les contaminations croisées quand on est hypersensible au gluten…  Chez moi, je fais même attention aux bisous de mon gourmand de mari lorsqu’il vient de se jeter sur le bon pain frais de la boulangerie du coin (hihihi ^^); il est vrai que cela lui manque mais son estomac lui fait regretter peu de temps après son excès de gourmandise…

Retrouver cet article en version originale ici ^^

Lorsqu’on mange sans gluten, on cherche à éviter les traces de gluten et donc les contaminations croisées. Et c’est bien pour ça qu’on est là ! On vous a concocté une série de conseils pratiques et de réflexes simples à adopter qui vous permettront d’écarter tout contact inopiné.

Les contaminations croisées, késaco ?

Imaginons que vous partagez votre grille-pain avec un conjoint qui mange du gluten. Il est bien possible que votre pain gluten free soit en contact avec la protéine présente dans le pain de votre cher(e) et tendre. Vous voyez donc à quel point il est facile, malgré toutes les dispositions que vous prenez, d’être exposé à votre insu.Comme son nom l’indique, les contaminations croisées sont une exposition qui résulte d’un contact non direct avec le gluten.

Pourquoi éviter les contaminations croisées liées au gluten ?

Vous pourriez vous dire qu’un contact avec une miette de pain ne présente pas un risque majeur. Après tout ce n’est qu’une miette.La réponse peut sembler évidente, mais sachez que les possibilités de contaminations croisées sont nombreuses et bien souvent méconnues.

Détrompez-vous ! Une quantité infime peut endommager l’estomac des cœliaques ou de causer bien des soucis à un sensible ! Et comme vous n’avez pas moyen de savoir si cette miette est sans gluten, il est bon de vous abstenir.

Conseils pratiques pour éviter les contaminations croisées !

Comment éviter les contaminations croisées à la maison ?

De même avant l’utilisation de vos ustensiles, plan de travail et autre planche à découper. Pensez aussi à votre frigo et votre garde manger : étiquetez vos aliments sans gluten pour que toute la famille puisse les repérer facilement.Comment éviter les contaminations croisées chez vous et dans votre cuisine principalement ? Une hygiène irréprochable est de rigueur : après avoir manipulé un aliment dont vous n’avez pas la certitude qu’il soit sans gluten, lavez-vous les mains !

Et pour revenir au grille-pain, pensez à en réserver un uniquement à l’utilisation de vos produits sans gluten. Bref, de manière générale, et si vous en avez la possibilité, il est bon de prévoir des ustensiles de cuisine en double.

Comment éviter les contaminations croisées au restaurant ?

Le principal souci est de savoir comment le restaurant gère les contaminations croisées : est-ce qu’il cherche à les limiter ?

Ça va bien se passer, il n'y aura pas de contaminations croisées liées au gluten ©Clem Onojeghuo

Pour cela vous pouvez appeler le resto ou vous rendre dans la section Où Manger de Because Gus, puisqu’on vous indique toujours ces infos !

Ensuite sur place comment éviter les contaminations croisées ? Difficile de faire quelque chose, il faut vous en remettre au restaurateur.

Mais quelques détails peuvent vous mettre la puce à l’oreille : est-ce que les plats sont préparés à côté, est-ce que le restaurant utilise des ustensiles dédiés, est-ce que les huiles de fritures sont les mêmes pour les plats avec et sans gluten… ?

Apportez votre propre pain, après vous être évidemment assuré que vos hôtes sont d’accord ce sera, of course, 100% safe !

Tout ceci vous oblige sûrement à changer quelques habitudes, mais une fois le rythme pris, vous ne verrez plus la différence. Si vous avez un doute ou une question, n’hésitez pas à nous en faire part en commentaire, on est là pour vous !

La photo de couverture est signée : ©James Sutton

Contaminations-james-sutton

Falafel sans FODMAP rien de plus simple!

 En plat principal accompagnés d’une petite salade ou servis en apéro, en boulettes ou en galettes c’est toujours un délice ^^.
Ingrédients (pour 15 pièces environ) :
  • 400 g de lentilles CORAIL cuites (les seules à êtres pauvres en FODMAPs)
  • 1/2 échalote finement haché
  • 2 cs d’huile infusée
  • 2 cs de persil frais haché
  • 1 cuillère à soupe de coriandre fraîche hachée (ou 1 cc de poudre)
  • 2 cc de cumin en poudre
  • 1/2 cc de bicarbonate (en option)
  • sel, poivre

 

Pour la sauce:
 mélanger vigoureusement:
  • 2 yaourts de soja natures
  • 1 petite botte de ciboulette ciselée
  • 1 cs de tahin (purée de sésame)
  • sel, poivre

Préparation:

Faire cuire les lentilles à grande eau.
Les égoutter, puis les mixer au robot pendant 30 secondes, jusqu’à ce qu’elles sous forme de pâte.
Ajouter  l’huile, l’échalote, le persil, la coriandre, le cumin, le bicarbonate, sel, poivre puis mixer 10 sec, jusqu’à ce que le mélange forme à nouveau une pâte grossière.
Couvrir et laisser reposer 30 mn.
Prélever plusieurs cuillères à soupe de pâte et façonner des boulettes à la main.
Éliminer l’excédent de liquide en pressant.
Verser l’huile végétale dans une sauteuse jusqu’au tiers de sa hauteur et la faire chauffer à 180°C.
Plonger doucement les boules de pâte dans l’huile. Faire frire les falafels 3 à 4 mn en retournant plusieurs fois.
Lorsque les falafels sont dorés, les prélever avec une grande écumoire. Les égoutter soigneusement.

Capture

Recette moelleuse de gâteau choco-marron

Le vrai fondant au chocolat est souvent fort en sucre, en œuf et en chocolat, et contient généralement peu de farine.  C’est en fait sa texture dense et un peu collante (sa dénomination « gâteau fondant » vient du fait qu’il fond sur le palais quand on le mange), obtenue en caramélisant légèrement les ingrédients grâce à la cuisson qui le caractérise.

Voici un fondant chocolat qui n’a rien à envier aux recettes classiques!

Ingrédients:

  • 4 œufs
  • 325g de crème de châtaigne (1 boîte en gros)
  • 200g de chocolat noir
  • 50g de farine mix
  • 100g de ghee (beurre clarifié)
  • vanille en poudre

 

 

Préparation:

Mélanger les œufs, la crème de châtaigne.

Faire fondre au bain marie ou au micro-onde le chocolat et le ghee (on en trouve du tout fait au rayon hallal des supermarchés: le goût n’a rien à voir avec l’odeur rassurez vous ^^).

Ajouter au mélange la farine et la vanille en poudre.

Mélanger à la préparation obtenue le chocolat et le beurre fondu.

Dans un moule graissé en chemisé, faire cuire pendant 1 heure à 160°C. (Pour vérifier la cuisson: la pointe du couteau doit être encore humide mais pas trop ^^)

Laisser bien refroidir ou consommer encore tiède avec une crème anglaise.

 

fondant-au-chocolat-au-thermomix

Fondue au fromage végétal

Inspiré de http://vertetfruite.com/

 Ingrédients :

  • 1 1/2 tasse (375 ml) de noix de cajou, trempées pendant au moins 2 heures
  • 1 tasse (250 ml) de pommes de terres, pelées et bien cuites
  • 1 c. à soupe (15 ml) d’huile d’olive infusée à l’ail et oignon
  • 1 c. à soupe (15 ml) de miso blanc (en épicerie asiatique)
  • 1 tasse (250 ml) de vin blanc sec
  • 2 c. à soupe (30 ml) de fécule de pommes de terre (ou autre farine fine gouteuse), délayée dans un peu d’eau
  • Sel et poivre du moulin

Préparation:

Placer les noix de cajou, les pommes de terre cuites, l’huile d’olive, le miso et le vin dans un saladier ,mélanger, puis malaxer jusqu’à l’obtention d’une crème très lisse. Verser dans une casserole puis ajouter le mélange de fécule  et d’eau et le reste des ingrédients. Bien mélanger, puis faites chauffer à feu très doux. Rectifier l’assaisonnement. Lorsque le mélange a épaissi, verser dans un caquelon à fondue.

Vous pouvez ajouter de la muscade ou du paprika fumé à votre mélange, si vous le souhaitez. Certains aiment aussi y ajouter du piment chipotle ou chili. Faites-des tests!

Trempez des morceaux de baguette sans gluten, de patates grelot cuites, de champignons, de chou-fleur rôti, de charcuteries végétaliennes, de pommes, de poires, de raisins frais, etc… Les possibilités sont illimitées!

fondue fauxmage - vert et fruité (1)